SanteVerte.org

L'écologie du corps et de l'esprit pour être plein d’énergie



L’huile de Palme : danger pour la santé ?

NOUVEAU : Notez l'article avec les étoiles !

 

L’huile de Palme est dangereuse pour la santé et la planète ?

Extraite par pression à chaud du fruit du palmier à huile, l’huile de Palme est sans conteste l’huile la plus répandue, que ce soit dans les industries agro-alimentaires ou cosmétiques. Montrée du doigt pour sa forte teneur en acides gras saturés, elle suscite la polémique tant pour la santé que l’environnement.

Culture du palmier à huile

Le palmier à huile donne des fruits, rouges, dont sera extraite l’huile, à partir de la pulpe ou des graines (pour l’industrie cosmétique). Il vit longtemps et est cultivé principalement dans les pays tropicaux.

L’huile de palme dans l’industrie agroalimentaire et cosmétique

Couramment utilisée dans les plats préparés, transformés, souvent mentionnée comme huile végétale sans autre forme d’information, l’huile de palme est présente dans de très nombreux produits alimentaires. Les chips, le nutella, les glaces, les plats surgelés et même dans certains produits bio…

Le danger : elle est très riche en acide gras saturés, responsable du « mauvais cholestérol » et de maladies cardiovasculaires.

Bien que les industries agro-alimentaires remettent en cause ce fait, l’huile de palme est à éviter absolument, car trop présente. Il est préférable d’éviter les produits dont l’étiquetage est vague et préférer ceux où elle n’est pas utilisée. D’une manière générale, éviter les produits industriels et transformés.

Elle est aussi très utilisée dans les cosmétiques, particulièrement pour les cheveux.

Son faible coût, sa capacité à donner du moelleux, de conserver les aliments, font de cette graisse la graisse la plus consommée au monde.

Impact négatif sur l’environnement de la consommation d’huile de palme

Malgré son intérêt en tant que biocarburant, la culture l’huile de palme a un impact écologique négatif. La demande très forte, son prix, ont eu pour conséquence une culture intensive, d’où une destruction des forêts tropicales, la mise en danger de la faune et la flore et une production de gaz à effet de serre.

C’est pourquoi certaines marques se sont engagées à n’utiliser que de l’huile de palme qui est certifiée « durable ».