SanteVerte.org

L'écologie du corps et de l'esprit pour être plein d’énergie



Les dangers du bis-phénol A pour bébé

NOUVEAU : Notez l'article avec les étoiles !

 

On entend beaucoup parler des dangers que représente le bisphénol A pour les enfants, mais on ne sait pas toujours de quoi il s’agit exactement. Quelques informations utiles afin de connaître, comprendre et agir face aux dangers du bisphénol A (ou BPA).

Bisphénol a, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un résultat d’une réaction chimique entre les molécules de phénol et d’acétone. Dans un usage courant, on le trouve dans l’intérieur de certaines boîtes de conserve, mais aussi dans l’encre de certains tickets de caisse ou de banque, dans des plastiques, résine époxy et pvc. Il a été utilisé longtemps dans les biberons pour bébé.

Le BPA est retiré des produits pour bébé

Des études ont prouvé l’action néfaste du bisphénol A sur le développement du cerveau, du système cardiovasculaire et de la prostate chez les bébés. Le produit a d’abord été l’objet d’une grande campagne de prévention et d’information avant d’être banni des produits pour enfant, notamment dans les biberons.

Il a également été avancé la possibilité d’un lien entre le BPA et certains troubles comportementaux souvent observés chez les petites filles.

Quel danger pour les adultes ?

Il est également envisagé de retirer le Bisphénol A des revêtements intérieurs de boîtes de conserves. En effet, des études ont amené la constatation qu’il y a des traces de bisphénol A dans tous les organismes vivants, tant ce produit fut utilisé et répandu. De plus, en observant les possibles effets sur l’organisme et la fécondité, il devient important de se pencher sur le problème.

Il a été notamment établi qu’un lien direct existe entre le bisphénol A et des maladies largement répandues telles que le diabète, les problèmes hépatiques, les maladies cardiovasculaires, les cancers du sein ou de la prostate.

Quels risques écologiques et sanitaires ?

D’un point de vue écologique, le bisphénol A a été reconnu écotoxique.

D’un point de vue sanitaire, on sait que le BPA agit directement sur la fécondité pour un adulte, mais il a également une incidence prouvée sur le cerveau  en formation du nourrisson et du jeune enfant.

Les recherches ont toutes prouvé que l’impact dangereux est bien réel et jusqu’ici, c’est principalement des résultats acquis sur des animaux. Toutefois le lien est bien réel avec l’humain également. Nous sommes tous porteurs en permanence dans notre organisme de traces de bisphénol A et même si l’organisme élimine ce composé naturellement, le temps durant lequel il séjourne en nous lui permet de faire des marques et des dégâts malgré tout.

Le débat et les études autour du bisphénol A sont légion. Peu de mesures sont prises par ailleurs.

Précautions possibles

Dans la nourriture, le bisphénol A se retrouve principalement dans l’intérieur des boîtes de conserve, sachant cela, il suffit de privilégier les emballages en verre, céramique ou tout autre contenant afin de grandement limiter votre exposition au BPA. Toutefois, les couvercles des conserves en verre pourraient contenir du BPA, mais le contact avec les aliments est réduit. Évitez donc de racler ces couvercles métalliques, dont une fine couche de plastique protège le métal de la corrosion.

Une autre utilisation très répandue du bisphénol A est dans les plastiques. Pour arriver à limiter là encore votre exposition, il faut être vigilant au niveau des étiquettes des produits. En effet, les produits contenant du BPA présentent un symbole précis : le code de recyclage n° 7, aussi le n° 6 et le n° 3. Dans la mesure du possible, préférez un produit similaire sans cette mention là. Vous serez alors sûr de vous prévenir efficacement face au bisphénol A.