SanteVerte.org

L'écologie du corps et de l'esprit pour être plein d’énergie



Les utilisations de l’argile pour les cheveux et la peau

NOUVEAU : Notez l'article avec les étoiles !

 

Plusieurs types d’argile existent, l’origine et la couleur définissent les propriétés de l’argile en question. Ci-dessous, quelques utilisations des différentes argiles selon les couleurs.

  • L’argile verte est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour réguler la production de sébum des cheveux à tendance grasse. Très performante, l’argile verte est la plus polyvalente. Agent absorbant d’impuretés, l’argile verte est reminéralisante, régénérante des zones fragilisées et revitalisante.
  • L’argile blanche (ou kaolin) est conseillée aux peaux sèches et fragiles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour revitaliser les cheveux secs et dévitalisés. Elle est employée comme talc pour les bébés. Riche en silice notamment, elle est reminéralisante et favorise l’élimination des toxines.
  • L’argile jaune est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses très sensibles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire sur les cheveux normaux et fragiles. Elle est également recommandée pour atténuer les douleurs. Riche en minéraux, elle est stimulante, réoxygénante des cellules et tonifiante.
  • L’argile rouge est conseillée aux peaux normales et aux peaux sèches et sensibles. Elle doit sa coloration aux oxydes de fer. Riche en oligo-élements, elle est ré-équilibrante et redonne de la luminosité à la peau. Elle est également reconnue pour améliorer la circulation sanguine.
  • Le rhassoul est une argile d’origine orientale qui se présente sous forme de poudre. On forme une pâte en le mélangeant avec de l’eau. On applique cette pâte sur les cheveux ou le visage pour les nettoyer en douceur.
  • L’argile rose est conseillée aux peaux délicates, sensibles et réactives ayant tendance aux rougeurs. Riche en oligo-éléments, elle est adoucissante et redonne de l’éclat aux peaux fragiles.
  • L’argile bleue à des propriétés oxygénantes. Eliminant les impuretés, elle apporte éclat et luminosité au teint. Enfin, pas dans un premier temps 😉

Les utilisations pour la beauté et l’hygiène

L’argile est nettoyante, purifiante et astringente, c’est-à-dire qu’elle resserre les pores.

Pour faire un masque à l’argile, mélangez l’argile avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène que vous appliquez sur le visage. Il ne faut pas que l’argile sèche sur votre visage, alors humidifiez-là de temps en temps. Le temps de pose est d’environ 15 min.

L’utilisation de l’argile pour les cheveux est également recommandée en cas de cheveux gras. Pour faire un cataplasme sur les cheveux, mélangez de l’eau, du sel marin et de l’argile en poudre dans le but d’obtenir une pâte épaisse. Appliquez sur le cuir chevelu en massant bien. Laissez agir 15 minutes. Rincez à l’eau avec quelques gouttes de vinaigre pour donner plus d’éclat, si vous en avez envie.

L’argile pour la santé et en cas d’urgence

En cas d’états inflammatoires, de brûlures, d’arthrose, d’entorses, de foulures, de maturation des abcès… un cataplasme à l’argile est le bienvenu.

Pour faire un cataplasme à l’argile, mélangez l’argile avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène. Placez cette pâte à même la peau en couche (1 à 2 cm d’épaisseur), ou sur une bande de tissu (coton, gaze) qui permettra le retrait aisé du cataplasme . Entourez le cataplasme d’un grand tissu (juste pour éviter de coller de l’argile partout, sur vos vêtements …). Laisser ce cataplasme de 30 minutes à 2 heures suivant les cas.

L’argile ne doit pas être réemployée, car elle a absorbé toutes sortes de substances durant le premier usage.

L’argile s’achète sous forme d’argile concassée ou en poudre. L’argile en poudre est plus rapide à préparer. On trouve aussi des tubes d’argile prêts à l’emploi pour faire des masques, mais ils sont généralement plus coûteux et peuvent contenir des additifs.

Les Égyptiens utilisaient déjà l’ocre jaune, une sorte d’argile, pour le traitement des blessures. Dans la Grèce Antique, Hippocrate préconise la terre de Lemnos, une île de la mer Égée. Actuellement on utilise l’argile verte ou blanche. Attention toutefois, il ne faut jamais appliquer de l’argile directement sur une grande plaie ouverte.