SanteVerte.org

L'écologie du corps et de l'esprit pour être plein d’énergie



Citations d’Hildegarde de Bingen

Voici la citation de Hildegarde de Bingen la plus connue :

« O, homme, tu as en toi le ciel et la terre. »

Dans cette phrase l’unité de la nature et de l’homme ressort particulièrement.

Parfois cette suite est rajoutée :
« Fais de ce monde un ciel sur la terre. »

En plus d’être une pionnière de la médecine holistique au même titre qu’Hippocrate, l’abbesse allemande du XIIe siècle s’intéressait à de nombreux domaines dont la psychologie et l’anatomie humaine.

Celle que le peuple appèle Sainte Hildergarde de Bingen était mystérieusement en avance sur son époque grâce à des visions :

« Tout ce que j’ai écrit en effet lors de mes premières visions, tout le savoir que j’ai acquis par la suite, c’est aux mystères des cieux que je le dois. »

La deuxième des citations les plus connues d’Hildergarde :

« Dieu a créé l’homme comme une merveilleuse pierre précieuse, dans laquelle se mire toute la création. »

La dimension écologique était pleinement présente dans son œuvre :

« Dans le cosmos toutes choses sont interdépendantes, de sorte que le moindre de nos faits et gestes a des répercussions jusqu’aux frontières même de l’univers. La nature de ces répercussions dépend évidemment des actes eux-mêmes : s’ils sont positifs, ils agissent dans le sens de la régénération de la vie. S’ils sont négatifs dans le sens de sa destruction.

L’énergie de nos actes se répand dans l’univers tout entier et l’univers, en retour, renvoie cette énergie vers la terre et jusqu’en chaque créature.

C’est ainsi qu’il y aura une époque où l’humanité aura infligé à la nature des blessures tellement atroces que, pour se guérir, elle se verra contrainte de déclencher des catastrophes. Les êtres humains, par leur comportement ignominieux, auront entièrement perturbé le fonctionnement des quatre éléments dispensateurs de vie, à savoir le feu, l’air, l’eau et la terre. »

Cette citation d’Hildegarde incite à passer à l’action ou du moins à ne pas stagner dans l’attente :

« Celui qui ne cherche pas ne trouvera pas. Le fleuve ne coule pas vers les êtres, qui certes le connaissent, mais ne désirent pas le rejoindre. C’est à eux d’aller vers lui, s’ils désirent boire de son eau. »

D’autres citations d’Hildegarde de Bingen :

« J’eus une vision dont le mystère était si profond, qui tellement me bouleversa, que mon corps tout entier se mit à trembler. »

« Rédige donc cet écrit… Ce n’est pas toi l’inventeur de cette vision, aucun homme non plus ne l’a imaginé. C’est moi qui ai décidé de tout, avant le début du monde. »

« L’âme est Une symphonie. »

« Le croyant qui ne macère pas sa chair par une abstinence appropriée, qui la nourrit de vices et de concupiscences, assimile la graisse des péchés, et, en face de Dieu, il devient un rebut putride. »

« Ouvre la clôture des mystères, car par timidité, les gens les ont gardés inutiles et enfermés dans un champ caché. »

Au détour d’un paragraphe sur ses visions et la lumière qu’elle expérimente, voici une phrase d’Hidegarde de Bingen qui pourrait être un koan zen :

« Pour moi, cette lumière se nomme l’ombre de la lumière vivante. »

Et une des plus belles citations d’Hildergarde pour la fin :

« Pour apprendre : il faut sonder les profondeurs de notre ignorance. »

Quelques titres des livres d’Hildegarde de Bingen :

  • Les causes & les remèdes
  • Livre des subtilités des créatures divines
  • Physica
  • Connais les voies
  • Livre des œuvres divines