SanteVerte.org

L'écologie du corps et de l'esprit pour être plein d’énergie



Prévenir le cancer par l’alimentation

NOUVEAU : Notez l'article avec les étoiles !

 

Le cancer peut être prévenu par l’alimentation aussi bien pour certains scientifiques que pour le Professeur Henri Joyeux.

Selon ce dernier, voici en vrac quelques informations réparties en deux listes… ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.

Les aliments à préférer :

  • les céréales sans gluten comme le riz, le sarrasin et le quinoa,
  • les graines germées,
  • le jus de carotte,
  • les légumes et les crudités (sauf la tomate ou les aliments trop acides),
  • les fruits crus sont à prendre en dehors des repas et l’estomac vide : à 11h ou 18h,
  • les aromates, l’ail, l’oignon, le persil,
  • les huiles bio de première pression à froid,
  • en faible quantité et le matin : les oléagineux trempés une nuit dans de l’eau (amande, noisette, graine de courge…)

Les aliments à éviter :

  • la viande trop cuite ou trop grasse,
  • la bière et les alcools forts ou les autres alcools en excès,
  • le lait et les produits laitiers,
  • les céréales à gluten,
  • les aliments trop gras ou trop cuits comme les chips,
  • les aliments industriels et raffinés,
  • les aliments contenant des additifs alimentaires,
  • les aliments acides ou contenant beaucoup de sucre comme le soda, les biscuits et les sucreries,
  • les fruits crus aux repas,
  • l’excès de tomate, d’agrume et de fruits acides.

Les compléments alimentaires bénéfiques :

  • le nigari,
  • la spiruline,
  • le jus d’herbe d’orge…

L’eau de boisson doit être la moins minéralisée possible comme dans l’eau en bouteille Montcalme.

À faire au quotidien (tiré du site du Pr Joyeux : http://www.professeur-joyeux.com/changez-dalimentation/) :

  • j’arrête le tabac aussi bien pour moi que pour mes proches,
  • je marche 30 minutes par jour, (ou je fais du sport trois fois 45 minutes par semaine),
  • je mastique chaque bouchée,
  • je privilégie l’eau, les tisanes, le thé vert et je limite la consommation d’alcool à un verre de vin rouge au milieu des repas,
  • j’alterne la viande avec du poisson ou des produits de la mer (crustacés, coquillages), une fois tous les deux jours,
  • je préfère la cuisson douce en dessous de 114° (vapeur, papillote, bain marie), les préparations crues (carpaccio, tartare, sushi) aux cuissons fortes qui grillent ou brûlent,
  • je découvre les légumineuses (lentilles, pois, fèves, haricot rouge),
  • je remplace les céréales raffinées par des céréales complètes,
  • je change mes matières grasses, j’évite les margarines, le beurre, la crème, je choisis les huiles crues ou de première pression à froid (olive, colza, noix).

Cet article est bien évidemment à titre purement informatif ! Consultez votre médecin.